Apprivoiser les plantes médicinales...

Bleuets dans les champs
Bleuets dans les champs

   De tous temps, les plantes font parti du quotidien de l'humain pour son bien-être, sa santé, le plaisir des yeux et aujourd'hui encore, 70 % de la population mondiale reconnait la plante comme le moyen de se soigner le plus efficace et le moins cher de la planète . Les secrets des plantes se transmettent de génération en génération et ne perdent pas de leur efficacité ...des remèdes de chamanes, de sorcières et autres druides que nous aurions pu cotoyer sur l'europe dans des temps anciens . 

Les pays industrialisés ont perdu un savoir inestimable en laissant leur santé aux mains des laboratoires et autres lobbys pharmaceutiques sous pretexte de facilité, de confort dans l'utilisation d'une pastille chimique .

Après deux générations, nous avons perdu toutes notions ou toute envie de lier notre destin aux plantes .

La disparition de l'herboriste

L'herboriste était LA personne à aller voir lorsque l'on avait des troubles du sommeil ou des maux de digestion ..Il connaissait les propriétés de nombreuses plantes, en cueillait et parfois en produisait lui-même qu'il transformait en formulations galéniques.

Il nous conseillait dans son officine sur la tisane à prendre, préparait le mélange et on repartait avec 100 à 200 g d'un mélange méticuleusement préparé au gramme près . 

Cette profession a disparu quand l'industrie à décider que les plantes, trop compliquées à produire, instables dans leur entité chimique car differentes selon le sol, la pluviométrie, l'ensoleillement, n'étaient plus la solution à tous nos maux. Période d'après guerre, l'Europe vit sa reconstruction, sa jeunesse volée, ne pense qu'à une chose, son confort et s'amuser....au détriments de savoirs ancestraux .

Nous sommes dans la modernité avec l'arrivée des pillules miracles et les médecins tout comme les pharmaciens se débarassent d'un metier concurrent désormais inutile  .

Et voilà comment on met des milliers d'années de savoir à la poubelle.

La peur des plantes

 A l'air du béton et de la mécanique, l'humain s'est tellement éloigné de sa nature profonde qu'il en a oublié d'où il venait ;

De cette terre nourricierre, il ne retient que celle-ci est sale et pleine de microbes.

De cette eau venant du ciel , il la polluera par tous ses déversements d'usines.

De cette végétation n'étant présente que pour l'accompagner , il n'en retiendra qu'une gène de son espace vital et trouvera de nombreux moyens pour l'éliminer SANS SE POSER DE QUESTION.

Oui , nos enfants aujourd'hui ont peur des plantes, n'osent les toucher , encore moins si elles sont mouillées de la rosée, ne les mettront surtout pas en bouche car c'est POISON. 

Voilà ce que nous transmettons actuellement à nos enfants , sans leur expliquer, sans mettre de nuances, parceque nous n'y connaissons rien finalement : Enfant, on nous avait dit la même chose .....

Se faire apprivoiser par les plantes

Les plantes sont là , immuables dans leur rapport aux saisons, poussent volontier dès que votre attention se porte sur d'autres priorités et restent d'année en année à vos pieds alors pourquoi ne pas essayer un peu de les comprendre, de les observer, de les toucher, sentir leurs arômes, les découvrir simplement....

Vous reconnaissez les plus courantes alors soit, il serait temps de chercher sur internet l'utilisation possible de ces plantes et ne plus essayer de les irradiquer du jardin, il ya une place pour toutes et il est étonnant parfois d'observer les arrangements des unes et des autres sur une parcelle de terre mise à disposition.

Regardez les juste différemment et vous verrez que l'utilsation pour votre santé n'en sera que facilitée , car vous les intégrerez à votre quotidien, vous penserez à elles au besoin le moment venu.

Pas de jardins ?  laissez vous tenter par une infusion de temps en temps d'abord pour le plaisir,  pour découvrir de nouveaux arômes : hydrater votre corps ne peux vous faire que du bien. Choisissez vos infusions pour leur qualité gustative et non pour son rapport prix car la difference est énorme entre une infusette du commerce ayant subi plusieurs mois de stockage  et des plantes cueillies dans l'année venant d'un producteur local passionné .  

La grande mode du thé a évincée la camomille du soir alors qu' un thé n'est autre qu'une infusion de feuilles de camellia et elle n'est pas si anodine car de la qualité du thé dépendra votre taux de fer dans le sang. Au risque de devenir anémique, tournez vous vers l'absinthe, le thym ou le romarin qui feront d'exellents toniques du matin et finalement bien meilleur pour votre santé qu'un thé d'origine douteuse .

Pourquoi préférer les plantes aux pilules chimiques ?

Il faut savoir que le VIDAL, sorte de dictionnaire des médicaments  préscrits sur le marché actuel, comporte 70 % de médicament chimique issu de molécules naturelles. Le problème n'est pas la molécule principale synthétisée qui va veritablement répondre à un besoin urgent de soigner ou d'apaiser. Le problème ce sont les effets secondaires, bien connus sur la notice et dans la pratique, allant parfois jusqu'au décès du patient .

 La molécule de base est utilisée isolée des autres molécules de la plante. Celles-ci  ont pourtant un rôle équilibrant ou inhibiteur .

C'est pourquoi il est préférable d'utiliser la plante dans son entièreté , son TOTUM, plutôt que sa molécule synthétisée isolée  car pas ou peu d'effet secondaire . 

La plante va agir sur le long terme et va aider à la reconstruction des tissus . Transportée par l'eau dans le corps sous forme d'infusion ou de gellule, elle va rentrer en synergie avec nos cellules et répondre aux besoins , de façon differente chez chacun  de nous suivant les origines, le poids, le niveau d'énergie aussi . 

Se soigner avec les plantes n'est pas facile, je vous l'accorde car cela demande de s'observer de l'intérieur, de voir les changement ou de faire des ajustements, de quantité ou tout bonnement de plante aux principes actifs similaires mais avec d'autres mollécules peut-être plus adaptées à notre morphologie. Ces ajustements se font avec l'aide de son praticien de santé et seul quand on se connait assez  et si l'on pratique les plantes depuis de nombreuses années . 

Mon histoire...

Perso,  je ne connaissais rien aux plantes car mes parents étaient très chimie et pas vraiment  au courant des bienfaits de celles-ci car il y a eu peu de transmission familliale sur ce sujet.

Je m'y suis intéressée à la naissance de mon premier enfant, qui a eu droit aux tisanes de fenouil tout comme les suivants mais je restais confiante avec les médicaments que le médecin nous préscrivait car pas vraiment d'autres alternatives dans mon esprit : mon médecin était dieu tout puissant !

C'est véritablement avec mon petit dernier qui a 7 ans aujourd'hui, que j'ai franchi le pas du tout naturel: de l'otite à la bronchite en passant par les diarrhées et les blessures , les plantes agissent parfois mieux que certains antibiotiques que j'ai pu utiliser avec les ainés par moment de désaroi . Il n'a jamais pris d'antibiotiques ou de sirop contre la toux et se porte à merveille , aime boire toutes les tisanes que je lui propose,  ne rechigne pas aux huiles essentielles et je pense que ça l'a aidé aussi dans sa diversification alimentaire car il apprécie tous les légumes également .

Anecdote : Lorsqu'il se fait mal au jardin ou qu'il rencontre malencontreusement les orties, il se prend une feuille de plantain qu'il reconnait depuis ses 2 ans et la malaxe pour la poser sur son bobo....j'apprend que quelques heures plus tard ses mésaventures et il me dit d'un ton assuré : pas de problème, c'est fini , il n'a plus mal, tout en me montrant l'endroit du délit...

Je peux vous dire que je ne suis pas peu fière de cette éducation qui le rend non seulement autonome mais enclin au naturel , et j'espère qu'il transmettra également ce qu'il aura appri avec moi, à ses enfants...

Ainsi reprendra l'usage des plantes dans notre quotidien.

 

Et vous ! où en êtes-vous dans votre relation avec les plantes ? c'est l'amour fou ou juste la période d'apprivoisement mutuel ?  n'hésitez pas à partager votre expérience, vos doutes aussi. 

Et partagez cet article si vous pensez qu'il peut servir dans le quotidien de votre entourage !

Merci et prenez soin  de vous  :)

 

Envie de retrouver nos infusions bio   produites par nos soins  en Bretagne ou d'en découvrir davantage sur les propriétés de chaque plante  ?  C'est par ici 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    audonnet (jeudi, 12 décembre 2013 05:45)

    beaucoup appreciée et surtout "mon.histoire". mon fils migraineux depuis tout petit, vient l apparition des syntomes pour que je le masse. Plus d attente chez le médecin, d anti biotiques. Je suis convaincue que c est grace en partie a ces enfants là, qu on protègera la planete. Félicitation et bonne continuation. tres envie de le lire :-)

  • #2

    Stoll (jeudi, 12 décembre 2013 11:26)

    Merci pour ton commentaire audonnet, Ces enfants ont une grosse charge malheureusement : rectifier les erreurs de nos aînés.
    A nous de leur montrer le chemin ... et je m'y emploi chaque jour ( le pourquoi de cette ferme pédagogique ;)

Recevez notre lettre info

A offrir

Plus d'infos.....

Nouveau !!!!

Découvrez notre Kit de l'Herboriste pour apprendre à vous soigner avec les plantes