Aconit napel

Constituants

 Alcaloïdes diterpéniques : - Aconitine - Ipaconitine - Mésaconitine - Néoline - Néopalline

Propriétés

L'aconitine est : - Hypertoxique mais anti-inflammatoire à doses infinitésimales Les dilutions sont : - Analgésiques - Antinévralgiques - Sédatives - Stimulantes respiratoires Vétérinaire : - antitussif et expectorant - anesthésique du nerf trijumeau

Applications

 - Névralgies faciales (du trijumeau) - Antithermique dans les grippes, enrouements, laryngites, toux spastique !!! Attention : n'utiliser qu'en dilutions homéopathiques 18 Médecine vétérinaire ancienne : toux et expectorant - en teinture 10g de poudre pour 90 g d'alcool, 5 à 10 gouttes par jour chez le chien - Sirop de racine : 10g de teinture dans 90 g de sucre (extemporanée). - anesthésie du nerf trijumeau Médecine vétérinaire moderne : antitussif, expectorant Médecine vétérinaire homéopathique : - action sur l'appareil respiratoire et système nerveux - caractérisé par des symptomes, survenant aprés exposition au froid - pour les bronchites aiguës, angines, amygdalites, coliques congestives, péritonites, congestions diverses (cérébrale, pulmonaire, rénale) - pour les encéphalites avec de la belladone

Risques

Toxicité redoutable connue depuis l'Antiquité

Anecdotes

Appelée "casque de Jupiter" ou "navet du diable"

 

 


Nom scientifique : Aconitum napellus L.

Famille : Ranunculaceae

Généralités :

 

Botanique et géographie

Origine : Europe, Asie septentrionale, commune dans les bois et prés humides, surtout en montagne, au-dessus de 1800 m. Description botanique : - Grande plante herbacée de 1 à 2 m de hauteur - Feuilles nombreuses profondément divisées - Fleurs en forme de casque, bleu foncé, réunies en grappe serrée au sommet de la tige - Vivace par ses tubercules en forme de navet

Parties utilisées

 

La racine, plus rarement la feuille


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Aaisha Sylla (samedi, 02 mars 2013 12:56)

    j'en ai un pied dans mon jardin que je soigne avec attention; je connaissais sa toxicité et sais qu'on l'utilise en homeopathie, bien sûr.juste une question: peut-on l'utiliser en tisane ou pas? sans doute que non. merci d'avance pour la réponse. à bientôt , cordialement

  • #2

    Stoll (samedi, 02 mars 2013 14:47)

    Je ne te conseille pas d'en faire des infusion car comme tu as pu le lire, cette plante est dangereuse et la version que l'on utilise en homéopathie et vraiment très diluée ...Mais c également une très belle plante au jardin alors continue à bien la soigner :) belle journée Aaïsha !

Recevez notre lettre info

A offrir

Plus d'infos.....

Découvrez notre Kit de l'Herboriste pour apprendre à vous soigner avec les plantes